Le Tour de France perd son maillot jaune

Par Sport Magazine, jeudi 26.07.2007 à 10:38

Michael Rasmussen s’en est allé au sommet de sa gloire… Vainqueur sur l’Aubisque, le Danois ne sera pas au départ de la 17e étape du Tour de France jeudi. Son équipe, Rabobank, lui a demandé de se retirer de l’épreuve après avoir appris qu’il avait menti sur sa préparation au Mexique. Le maillot jaune du Tour était en fait en Italie au mois de juin. Ce faux planning et les contrôles inopinés de l’UCI ont même entraîné son limogeage par la formation néerlandaise. Le coureur ne s’est donc pas fait prier pour se retirer de la course. Il n’a pas eu le choix.

l pourrait rapidement être suivi par sa formation au grand complet. « Il a violé les règles de l’équipe et il n’est pas sûr que l’équipe poursuive la course », a déclaré le porte-parole de Rabobank. Depuis la révélation de son avertissement délivré par l’UCI, le grimpeur danois concentrait les soupçons sur ses performances. Son résultat samedi dans le contre-la-montre d’Albi, un exercice qui ne lui avait jusque-là jamais convenu, a accru la suspicion à son encontre, avant qu’il résiste aux attaques de Contador dans la montée du plateau de Beille dimanche.

Contador en jaune

Ce mercredi, il avait encore paru très facile sur la dernière étape de montagne avec arrivée au sommet de l’Aubisque. Un contrôle parfait des attaques de son dauphin Alberto Contador avant une attaque en bonne et due forme pour signer son deuxième succès sur ce Tour après l’étape de Tignes, histoire de prouver qu’il était le patron. Un patron hué tant sur la ligne d’arrivée que sur le podium, fait très rare voire inédit sur le Tour de France. Désormais, c’est l’Espagnol Alberto Contador (Discovery Channel) qui sera en jaune dans le peloton.

Plus qu’un coup dur pour l’épreuve, c’est une journée qui restera dans l’histoire de l’épreuve. Un peu plus tôt, c’est Cofidis qui avait décidé de se retirer suite au contrôle antidopage positif de son coureur italien, Cristian Moreni. Et que dire du départ d’Alexandre Vinokourov, contrôlé aux transfusions sanguines homologues, et de son équipe mardi, lors d’une journée de repos qui n’en portait que le nom… Que pouvait-il arriver de pire pour le Tour de France? Rien à part s’il s’arrête ce qui ne sera pas forcément une mauvaise idée tant cette édition 2007 plonge dans le marasme.

Eurosport

Iconic One Theme | Powered by Wordpress