Amélie Mauresmo ne veut plus entendre parler de tennis

Par Sport Magazine, mardi 17.07.2007 à 11:11

Le temps passe et ne joue plus en faveur d’Amélie Mauresmo. A 28 ans, la N.1 française se trouve dans une situation délicate. Epuisée mentalement et physiquement par deux saisons d’une rare intensité, elle n’a jamais pu donner la pleine mesure de son tennis en 2007.

A moins de deux mois du premier tour de l’US Open, son intention est de couper radicalement avec le tennis. Combien de temps devra-t-elle s’exiler pour se retrouver ? Relayés par L’Equipe mardi matin, les doutes et les incertitudes du calendrier de la joueuse sont légitimes.

« Mauresmo ne peut plus continuer à jouer comme ça »

Loïc Courteau, qui avait lui-même avancer l’idée d’un intervenant pour bousculer sa routine lors de la seconde moitié de saison, a fait un constat clair après le week-end de Fed Cup : « A son âge, et par rapport à ce qu’elle a fait, Amélie ne peut pas, sauf si elle en a envie, continuer à jouer comme elle l’a fait depuis le début de l’année. Que ce soit au niveau du service, de tous les coups d’ailleurs, son jeu s’est dégradé parce que mentalement elle n’en peut plus. »

La solution : prendre son temps pour rebondir vite. L’urgence, c’est le repos : « On reprendra quand elle l’aura décidé. Elle a vraiment besoin de se recharger, de repartir avec de nouvelles ambitions, de nouveaux défis. Cela ne se fait pas en dix ou quinze jours. »

Au programme, Amélie Mauresmo a donc prévu de partir en vacances « sur un bateau, en mer chaude ». « Il faut que je change d’environnement », explique-t-elle. Ensuite, elle va « prendre le temps de recaler (ses) objectifs. L’option du renfort de Guy Forget est toujours d’actualité. Que ce soit dans deux semaines, six semaines ou à un autre moment. »

Eurosport – Julien CARRASCO

Iconic One Theme | Powered by Wordpress