6e étape du Tour de France 2011

Par Sport Magazine, jeudi 07.07.2011 à 16:27

Dans le genre étape plate, celle-ci appartient à la catégorie fausse maigre. C’est la plus longue du Tour 2011. Le peloton quitte la Bretagne pour la Normandie, et passe aux abords du Mont Saint-Michel. Le parcours est très escarpé et usant avec trois difficultés répertoriées (deux en 3e catégorie, une en 4e catégorie) mais il n’y a pratiquement pas un kilomètre de plat.

Pour finir, une belle côte à l’entrée de Lisieux. A trois kilomètres de l’arrivée, il faudra résister aux 1500 mètres à 7%. Trop dur pour bon nombre de sprinters, même s’il y aura un replat après la flamme rouge. Le final semble convenir à un puncheur, même si l’arrivée ne se fait pas en côte, comme au Mont des Alouettes ou à Mûr-de-Bretagne. Mais parmi les sprinters, un Hushovd, un Goss ou un Feillu peuvent très bien être au rendez-vous.

Beaucoup de coureurs ont chuté hier. L’équipe Quick Step est sans doute celle qui a payé le plus lourd tribu aux routes bretonnes. Tom Boonen souffre ainsi de nombreuses contusions tandis que Sylvain Chavanel s’est luxé l’épaule.

Iconic One Theme | Powered by Wordpress