Manchester United 2:2 Porto

Par Sport Magazine, mercredi 08.04.2009 à 11:03

Buts : Wayne Rooney (15′), Carlos Tevez (85′) pour Manchester United ; Cristian Rodriguez (4′) et Mariano Gonzalez (89′) pour Porto

Quarante-huit heures après son difficile succès sur Aston Villa (3:2), Manchester United, avec le seul Wayne Rooney en pointe, est pris à la gorge d’entrée par une formation de Porto très offensive. Le pressing très haut imposé par les Portugais, et leur jeu développé sur toute la largeur du terrain, paie dès la quatrième minute. Sur un mauvais renvoi de la défense mancunienne immédiatement exploité par Lucho Gonzalez, Cristian Rodriguez bien servi trompe Van der Sar du pied gauche.

Les champions d’Europe sont alors acculés dans leur propre camp et repoussent comme ils le peuvent les tentatives de Porto dont les attaquants cadrent cinq tirs sur huit dans les dix premières minutes. Même l’égalisation pleine d’opportunisme de Rooney ne relance pas la machine.

La deuxième mi-temps débute sur des bases similaires. Pour trouver l’ouverture, Sir Alex Ferguson effectue ses trois changements entre la 59ème et la 72ème minute en faisant notamment entrer Carlos Tevez et Ryan Giggs, pour revenir à l’habituel 4-4-2. Porto, de son côté, maintien sa pression et les défenseurs anglais ont toutes les peines du monde à contenir les offensives de l’intenable Hulk.

Pourtant, Manchester United prend l’avantage sur un exploit technique de Rooney qui sert Tevez d’une subtile talonnade, l’Argentin n’ayant plus qu’à frapper en force. Loin de baisser les bras, Porto repart à l’attaque et est logiquement récompensé de ses efforts. Sur une ouverture de Lisandro Lopez, Mariano Gonzalez égalise de près en résistant à la sortie de Van der Sar. Désormais les champions d’Europe se doivent d’aller gagner au Stade du Dragao.

Le joueur-clé Luis Lucho Gonzalez est vraiment le chef d’orchestre de Porto. Cet Argentin au bagage technique très développé a le don d’attirer tous les ballons. Véritable rampe de lancement du jeu des champions du Portugal, il distille des passes millimétrées pour ses attaquants, effectue des renversements de jeu déséquilibrant les défenses et n’hésite pas à tenter sa chance à la moindre ouverture. Lucho Gonzalez a également d’indéniables qualités de buteur comme le démontrent ses neuf buts en championnat et ses deux réalisations en Ligue des champions depuis le début de la saison.

Le tournant du match Le but de Rooney au quart d’heure de jeu, au plus fort de la domination de Porto, a permis aux Mancuniens de rester dans le match alors que leur défense était en perdition. L’erreur de Bruno Alves, qui fait une passe en retrait à son gardien sans avoir remarqué Rooney en embuscade, relève sans doute d’un surprenant excès de confiance à ce niveau.

FIFA.com

Iconic One Theme | Powered by Wordpress