Blatter rencontre le Président du Brésil

Par Sport Magazine, vendredi 30.01.2009 à 08:52

Le jeudi 29 janvier, pour la deuxième journée de sa tournée en Amérique du Sud, le Président de la FIFA Joseph S. Blatter s’est rendu à Brasilia pour rencontrer le Président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva. Étaient également présents, entre autres officiels, Ricardo Teixeira, Président de la Confédération brésilienne de football (CBF), et Jérôme Valcke, Secrétaire Général de la FIFA. La visite s’est déroulée en matinée au Palácio do Planalto, le siège du pouvoir exécutif du gouvernement fédéral brésilien.

« Depuis que le Brésil a été choisi comme pays organisateur en 2007, nous nous préparons pour cette Coupe du Monde 2014. Nous sommes parfaitement aptes à organiser cette compétition, quels que soient les obstacles que cela suppose », a assuré le Président Lula Da Silva. « Tout est question de motivation et l’ampleur de ce défi nous aidera à trouver les ressources nécessaires pour réussir. La visite du Président Blatter en ce jour constitue une nouvelle étape, qui vient nous encourager dans notre effort collectif. Celui-ci s’intensifiera une fois les villes hôtes choisies. En effet, l’organisation pourra compter sur le soutien du gouvernement fédéral ainsi que des États et des municipalités. »

Et d’ajouter : « La Coupe du Monde ne se résumera pas à une compétition sportive. Elle constituera une grande occasion de montrer au monde entier les progrès effectués par le Brésil et l’âme de son peuple. Nous allons organiser une Coupe du Monde qui sera à la hauteur de l’histoire de cette compétition, je peux vous l’assurer. La seule chose que je ne puisse promettre, c’est la victoire du Brésil… Mais l’ancien Président que je serai ce jour-là sera dans les tribunes pour supporter l’équipe. Il sera fier que le rêve brésilien soit devenu réalité avec l’organisation d’une nouvelle Coupe du Monde ».

De son côté, Joseph S. Blatter s’est dit satisfait de l’avancée des préparatifs. « Avec le Président Lula Da Silva, Ricardo Teixeira et Jérôme Valcke, nous sommes d’accord pour dire que la phase de préparation de la Coupe du Monde 2014 est en bonne voie. De plus, nous pouvons confirmer que les 12 villes hôtes de la compétition seront désignées lors de la prochaine réunion du Comité Exécutif de la FIFA, qui aura lieu les 19 et 20 mars. À l’origine, il ne devait y en avoir que dix. Mais la CBF nous a à nouveau demandé de porter ce nombre à 12, et nous avons accédé à sa requête. » Le Président Da Silva a mis sur le tapis le problème du départ vers l’Europe de joueurs très jeunes. Personnellement, je considère cela comme une espèce d’esclavage des temps modernes ; je me réjouis donc qu’il ait souhaité aborder le sujet Joseph S. Blatter, le Président de la FIFA, à propos de l’exode des jeunes joueurs, un sujet prioritaire pour la FIFA abordé avec le Président Lula

Entre autres sujets, Joseph S. Blatter et le Président Lula ont évoqué avec consternation celui touchant à l’exode des jeunes joueurs, une question prioritaire pour la FIFA. « Le Président Da Silva a mis sur le tapis le problème du départ vers l’Europe de joueurs très jeunes. Personnellement, je considère cela comme une espèce d’esclavage des temps modernes ; je me réjouis donc qu’il ait souhaité aborder le sujet », a affirmé le Président de la FIFA.

Les deux hommes ont reconnu la nécessité d’un soutien de la part de toutes les Fédérations afin que les jeunes soient inscrits le plus tôt possible. « Concernant la protection des mineurs, je peux vous dire que la FIFA a décidé lors de son dernier Congrès d’interdire les transferts de footballeurs de moins de 18 ans. Cette décision a ensuite été approuvée par le Comité Exécutif. Nous éviterons ainsi que des joueurs de 13, 14 ou 15 ans, appâtés par des agents, soient éloignés de leur famille. C’est une décision importante, qui mettra un certain temps à être pleinement appliquée, mais nous demanderons aux Fédérations membres de la FIFA qu’elles inscrivent tous leurs joueurs, en leur donnant une licence, afin de pouvoir les contrôler et les aider », a-t-il continué.

Le numéro un de l’entité de tutelle du football mondial s’est par ailleurs exprimé sur la dimension sociale du sujet. « Si nous voulons aider la jeunesse brésilienne, nous avons besoin de soutien pour répertorier les joueurs. Nous le ferons pour le bien du football brésilien et, bien entendu, pour le bien du football mondial dont le Brésil est un élément important », a-t-il conclu.

La tournée de Joseph S. Blatter en Amérique du sud s’est poursuivie dans l’après-midi à Asunción, où il assistait à l’ouverture du 61ème Congrès ordinaire de la Confédération Sud-Américaine de Football (CONMEBOL) et à l’inauguration du Musée sud-américain du football.

FIFA.com

Iconic One Theme | Powered by Wordpress