France Raymond Domenech va dévoiler sa liste de joueurs retenus pour affronter l’Autriche (6 septembre) et la Serbie (10 septembre)

Par Sport Magazine, jeudi 28.08.2008 à 11:42

Au château de Clairefontaine ou sous le chapiteau qui sert de lieu de rencontre entre la presse et les joueurs de l’équipe de France, l’âge de Claude Makelele a souvent été, ces dernières années, un franc sujet de rigolade

De Raymond Domenech au principal intéressé, en passant par ses coéquipiers, beaucoup ont plaisanté avec l’âge du « vieux Make » (35 ans). A l’annonce de sa retraite internationale, à l’issue du dernier Euro, on pensait que Claude Makelele (71 sélections) sortirait des sujets de discussion des Bleus. Pourtant, il se pourrait que le sélectionneur national n’ait pas fait une croix sur le milieu de terrain du Paris Saint-Germain. Le 12 août dernier, à l’heure où il dévoilait sa première liste de la saison, Raymond Domenech ne lançait-il pas que « ce n’est pas parce qu’il a 42 ans qu’il ne viendra plus en équipe de France ? »

On croyait le patron des Bleus taquin, il était en fait en train de préparer le terrain pour une préconvocation qui a été envoyée par ses soins au Paris Saint-Germain. Mais qui dit préconvocation ne dit pas forcément convocation. Et le nom de Claude Makelele n’apparaitra peut-être pas sur le rétroprojecteur du sélectionneur, jeudi au siège de la FFF. Ce dernier a peut-être tout simplement souhaité se couvrir en cas de pépin et prévenir une éventuelle absence de l’un de ses milieux défensifs. On ne le saura que sur les coups de 16 heures.

Quid de Coupet ?

Jeudi, on saura également si Raymond Domenech a définitivement tourné la page Grégory Coupet. Steve Mandanda et Hugo Lloris, jeunes et talentueux, semblent avoir pris le pas sur le portier de l’Atletico Madrid, qui était une nouvelle fois remplaçant mercredi face à Schalke 04 (4-0). Mais si le patron des Tricolores décide de prendre trois gardiens pour préparer l’Autriche (6 septembre) et la Serbie (10 septembre), Coupet sera peut-être de la partie. A moins qu’il ne préfère Sébastien Frey, qui a pourtant assuré ne plus vouloir jouer avec les Bleus tant que Raymond Domenech en restera le sélectionneur…

Si le gardien de la Fiorentina n’a plus très envie des Bleus, ce n’est pas le cas, loin s’en faut, de la majorité des sélectionnables. On l’a vu en Suède (3-2), les internationaux qui étaient sur la pelouse ont montré de l’envie et de la générosité. Cette fameuse générosité prônée par Jean-Pierre Escalettes et la fédération. On peut donc s’attendre à retrouver la quasi-majorité des « Suédois » la semaine prochaine à Clairefontaine. Hatem Ben Arfa (Marseille), qui avait dû renoncer à la Suède en raison d’une blessure aux adducteurs, pourrait faire son retour. Tout comme Samir Nasri (Arsenal) et un certain Eric Abidal (Barcelone) qui, s’il est suspendu pour l’Autriche, ne l’est pas pour la Serbie. Franck Ribéry, Patrick Vieira et Willy Sagnol, toujours blessés ou convalescents, seront une nouvelle fois les grands absents d’une sélection qui joue une partie de son avenir. Déjà.

Eurosport – Maxime DUPUIS

Iconic One Theme | Powered by Wordpress